Sviato Panteleymonivs’kiy Monastyr

(Monastère Saint-Pantelemon)

Monastère Saint pantélémon à Kyiv

19, rue de l’académicien Lebedev. FEOFANIYA (véhicule nécessaire).
Métro Lybids’ka
Trolleybus N° 11 jusqu’au terminus n° 3 Muzey Narodnoyi Arkhitektury ta Pobuty (Musée de l’Architecture Traditionnelle et de l’Habitat).

A l’origine, le lieu était connu sous le nom de Lazarevshchyna du nom d’un apiculteur, Lazare. Au XVIe siècle, la contrée appartenait à la Laure des Grottes (Pechers’ka Lavra) puis au milieu du XVIIe, elle devient propriété de Petro Mohyla, le fondateur de la célèbre Académie de Kyiv, par la suite, elle passe au monastère de Sainte-Sophie.

En 1800, les autorités tsaristes attribuent le territoire à l’évêque Feofan Chyzhanov, supérieur du Monastère Saint-Michel-Aux-Coupoles-d’Or.

Le lieu devient la résidence d’été des ecclésiastiques de haut rang. On y construit une église en bois, dite du Miracle-de-l’Archange-Michel qui ne s’est pas conservée. Le jour de la consécration de l’église en 1803, le lieu est renommé Feofaniya en l’honneur du père Feofan et en 1901, Feofaniya devient maison de retraite, en 1915, le monastère devient indépendant.

Les églises : du-Miracle-de-l’Archange-Michel, de-Tous-les-Saints, de-l’Icône-Saint-Volodymyr et de-la-Vierge-Marie, s’avérant trop petites pour tous les pèlerins, il est décidé de construire une grande église dédiée au saint martyr Pantelemon. La première pierre de la cathédrale est posée le 16 juillet 1905 et l’inauguration a lieu le 1er juillet 1914. De construction monumentale, dans le style moscovite en briques rouges et blanches, couronnée de cinq coupoles, c’est le plus grand édifice religieux des environs de Kyiv.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la cathédrale sera ruinée car elle se situait sur la ligne de défense de Kyiv contre l’invasion allemande. Laissée à l’état d’abandon durant la période soviétique, ce n’est qu’en 1998 qu’elle est restaurée, de nouveau consacrée puis rendue au culte.

 

 

 

 

retour
Monastère saint Pantélémon à Kyiv